Google & Covid19

Les hackers utilisent le « phishing», se faisant passer pour l'OMS pour extorquer des dons, rapporte Numerama.

La pandémie du covid19 profite aux hackers. Google a indiqué filtrer en moyenne 240 millions de spams par jour en rapport avec le Covid-19 au sein des adresses Gmail. Un afflux important de courriers indésirables, dont près de 18 millions sont des messages de « phishing » ainsi que des mails contenant des virus informatiques.

Google l'assure : il arrive à bloquer automatiquement 99,9 % de ces spams envoyés chaque jour. Problème, le 0,1 % qui réussit à passer, et à atterrir dans les boîtes e-mail des utilisateurs, représentent un nombre important.

La tâche n'est pas toujours simple pour Google car, 63 % des documents malveillants bloqués par Gmail sont différents chaque jour .

Failles de sécurité et vente de données : le patron de Zoom France répond aux critiques